Voyage culinaire en Chine : quelques plats traditionnels à savourer

La Grande Muraille, la cité interdite, l’armée de terre cuite, le palais d’été… ce sont certes des incontournables lors d’un voyage en Chine. Mais, il n’y a pas que les amateurs de vieilles pierres qui pourront trouver leur bonheur dans ce vaste pays aux multiples facettes.

La Chine propose aussi une cuisine à la fois typique et savoureuse qui mérite l’attention des voyageurs. C’est une gastronomie riche, copieuse et savoureuse, empreinte de l’histoire du pays. Pour vous donner l’eau à la bouche, voici quelques plats traditionnels qui font la réputation de ce pays depuis longtemps.

Le Jiaozi : une sorte de ravioli particulièrement délicieux

 

Vrai délice pour les palais, le Jiaozi est un plat traditionnel chinois à déguster absolument lors d’un séjour en Chine. Il s’agit d’un ravioli préparé à base de farine de blé. Celui-ci est farci de viandes, de crustacés et de légumes. La plupart des Chinois utilisent de la viande de porc pour préparer la garniture cette recette.

Si le ravioli est souvent bouilli, le Jiaozi peut être proposé en version frit. Ce plat est proposé dans beaucoup de restaurants chinois, mais il est très consommé à Pékin et à Shandong. Après la visite de la Grande Muraille, ne ratez pas de prendre une petite pause déjeuner dans l’un des meilleurs restaurants du Pékin pour déguster le fameux Jiaozi.

Le canard laqué de Pékin : un véritable délice

Comme vous le savez sans doute, le canard laqué fait partie des plats traditionnels de la Chine. C’est l’un des symboles de la cuisine chinoise. Bien que le canard laqué soit proposé dans de nombreux pays, celui de Pékin se distingue par son goût unique. Son secret réside dans son mode de cuisson. Tout d’abord, le canard est élevé spécialement pour préparer ce plat.

Une fois le canard abattu, on insère de l’air sous la peau pour séparer celle-ci de la viande. Le canard est ensuite macéré avec du sirop de maltose pour qu’il obtienne une couleur rouge foncé après la cuisson, puis il est séché à l’air. Il est ensuite rôti plusieurs heures afin de rendre la viande tendre et la peau luisante et croustillante. Le canard laqué de Pékin est souvent servi avec des légumes crus et une galette de blé.

Le Zha Jiang Mian : les nouilles à la pâte de soja

Les nouilles font partie intégrante de la gastronomie chinoise. Impossible de passer à côté de ce plat lorsqu’il s’agit de découvrir les spécialités traditionnelles du pays ! On le retrouve dans la plupart des restaurants chinois et des stands de street food. La préparation varie d’une région à une autre. À Pékin, vous pouvez déguster le fameux Zha Jiang Mian, signifiant nouilles à la sauce frite. La particularité de cette soupe repose sur les ingrédients utilisés.

Le Zha Jiang Mian est une soupe épaisse préparée à partir de nouilles tirées à la main. À cela est ajoutée de la viande de porc frite mijotée dans une sauce épaisse sucrée/salée et des légumes comme des germes de soja, du radis, du chou, de la carotte, du céleri… C’est la combinaison de ces ingrédients qui donne à la soupe un goût particulier et savoureux. Vous pouvez accompagner ce plat avec du canard laqué Pékin découpé en petits morceaux.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *


CAPTCHA Image
Reload Image